Cryotherapie

La Cryothérapie permet :

  • Une augmentation de la résistance au stress
  • Une amélioration de la récupération après le sport
  • Une diminution les troubles du sommeil
  • La favorisation de la perte de calories et donc de poids (on peut perdre 800 calories en 3 mn)

COMMENT FONCTIONNE UNE CABINE DE CRYOTHÉRAPIE CORPS ENTIER – 3 MINUTES POUR UNE PÊCHE D’ENFER !

La cabine de cryothérapie fait penser à un cocon ouvert à la partie supérieure, capitonné à l’intérieur.

La personne entre dans la cabine en sous-vêtements et chaussettes ou muni de chaussons spécifiques.

L’opérateur monte l’ascenseur électrique de la cabine pour que les épaules soient à la hauteur de la limite supérieure de la machine. La tête de la personne est donc à l’extérieur.    

La température est de – 127 °.

L’azote est alors envoyé dans la cabine. Pendant la séance, la personne lèvera les mains hors de la cabine et les baissera à intervalles réguliers. La tête de la personne émerge donc du caisson au milieu d’une fumée blanche provoquée par la différence de température entre l’air ambiant et l’intérieur de la cabine.

Le taux d’humidité étant virtuellement absent à des températures très basses, le soin est parfaitement confortable contrairement à un bain d’eau glacée.

Le froid monte le long des jambes, puis des hanches et le long des bras.

La température est descendue à – 143 °

A la deuxième minute, le froid pénètre davantage entrainant des picotements sur les jambes et les bras ; parfois la personne est traversée de quelques frissons.

C’est parce que votre corps lutte contre le froid que vous dépensez beaucoup de calories La cryologie libère les endorphines. Le mental s’améliore et l’énergie physique redouble. Le sang est oxygéné.

Troisième minute : c’est terminé !

L’opérateur demeure auprès de la personne et de la machine durant le soin, permettant d’évaluer l’aisance de la personne.

Un soin dure 3 minutes et peut être arrêté à tout instant.

L’ouverture peut se faire de l’intérieur comme de l’extérieur.

A la fin du soin, l’ascenseur descend automatiquement et le client peut quitter la cabine.

En sortant, la personne a le corps rouge écrevisse et une pêche d’enfer, une apesanteur inouïe…

Pour parfaire cette séance, une relaxation d’une trentaine de minute, étape indispensable qui elle aussi favorise la libération des endorphines à l’origine d’une profonde légèreté.